le festin
Compagnie
Anne-Laure Liégeois
 
 

Anne-Laure LiƩgeois

Metteuse en scène de théâtre, Anne-Laure Liégeois signe aussi la scénographie et les costumes de la plupart de ses spectacles. Elle s’intéresse particulièrement dans ses créations au thème du pouvoir et du jeu des corps. Elle tisse dans chaque spectacle un lien privilégié avec la peinture et le cinéma. 

En 1992, elle traduit Le Festin de Thyeste de Sénèque en conclusion de ses études de Lettres Anciennes et l’adapte pour la scène. Puis elle crée Le Fils de Christian Rullier, forme spectaculaire avec 50 comédiens se jouant dans des lieux industriels désaffectés. C’est son premier spectacle déambulatoire. Embouteillage (2000), spectacle de route pour 27 auteurs, 50 acteurs et 35 voitures, ou Ça (2005), vaste dispositif pour plaine et clairière conçu sur le principe de La Ronde de Schnitzler, illustreront son goût pour ce type d’expériences théâtrales. 

En 2003, elle est nommée à la direction du Centre Dramatique National d’Auvergne qu’elle quitte en 2011 à la fin de ses trois mandats. Elle reprend alors son activité en dirigeant la compagnie Le Festin.

Ses mises en scène font autant appel à des textes contemporains (Patrick Kermann, Pierre Notte, Rémi De Vos, Noelle Revaz, Roland Dubillard, Georges Perec....) qu’à ceux d’auteurs du Répertoire : Molière (Don Juan), Euripide (Electre), Marivaux (La Dispute), Sénèque (Médée), Christopher Marlowe (Edouard II), John Webster (La Duchesse de Malfi).... Son travail d’écriture pour la scène l’associe régulièrement à des équipes d’auteurs qu’elle inclut dans des formes composites (Ça, Embouteillage, Karaoké, Les Rencontres de Hérisson 2007-2011).

Entre 2010 et 2013, elle crée à La Comédie Française, Burn Baby Burn de Carine Lacroix, Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, Une Puce, Epargnez-la de Naomi Wallace (entrée au Répertoire), La Place Royale de Corneille.

Elle a traduit pour les jouer : Sénèque, Euripide, Marlowe, Webster, Lenz.

Elle a mis en scène, avec le Centre lyrique Clermont-Auvergne, Le Téléphone de Menotti, Le secret de Suzanne de Wolf-Ferrari, Rita de Donizetti, Un mari à la porte d’Offenbach et Acis and Galathea de Haendel. Avec Musiques Nouvelles et le Manège-Mons La Toute Petite Tétralogie, livret de Michel Jamsin et commande à quatre compositeurs : Jean-Paul Dessy, Stéphane Collin, Raoul Lay et Pascal Charpentier. Elle a souvent fait participer à ses mises en scène des chanteurs et des musiciens.

En 2014, elle crée Macbeth de Shakespeare. En 2015, elle monte Les Époux de David Lescot et reprend The Great Disaster de Patrick Kermann. L'année suivante elle adapte et met en scène Don Quichotte d’après Cervantès. À l'occasion du Festival d'Avignon 2017, elle propose avec Christiane Taubira le feuilleton On Aura Tout au jardin Ceccano avec des amateurs locaux et des élèves du Conservatoire National Supérieure d'Art Dramatique (CNSAD). La même année elle s'associe à la troupe circassienne historique Pagnozzo au cours d'une expérience inédite de création : J'accrocherai sur mon front un as de coeur. En 2018, elle adapte Les Soldats de Lenz (adaptation parue aux éditions esse que) et Lenz de Büchner.

Le 10 décembre 2018, elle met en scène et orchestre La Veillée de l'humanité, qui réunit 200 artistes, au Théâtre National de Chaillot à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

À l’été 2019, elle crée Roméo et Juliette de Shakespeare en Français, Darija et Arabe spectacle-feuilleton, en trois journées, pour l'espace public, avec une équipe de comédiens français et marocains. En janvier 2020, elle créé Entreprise, déclinaison en 3 pièces d’entreprise, à partir des textes de Jacques Jouet, Rémi de Vos et Georges Perec.

En 2021 et en 2022, Anne-Laure Liégeois créera Peer Gynt au Théâtre du Peuple de Bussang, puis adaptera pour la scène le roman d’Arno Bertina Des Châteaux qui brûlent.

Anne-Laure Liégeois est artiste associée à la Maison de la Culture d'Amiens et au Cratère Scène nationale d'Alès.

En juillet 2019, elle est nommée experte artistique pour la France auprès de la Commission internationale du théâtre francophone (CITF) par le Ministère de la Culture.